Urbanisme et habitat

« Une vision urbaine moderne : oui, il faut construire des logements pour loger nos enfants, tout en préservant notre cadre de vie et en évitant les erreurs architecturales du passé ! »

Dès l’élection de la nouvelle majorité en 2014, nous nous sommes attelés à la rédaction d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU). Celui-ci a été voté le 16 décembre 2015. Ce nouveau PLU a été construit et soutenu par la composante écologiste de la majorité de 2014.

Pour lutter contre les mensonges, comparons factuellement l’ancien et le nouveau PLU :

Depuis 2014, la vision de la ville a changé

Une politique de logement rééquilibrée qui privilégie la mixité de l’habitat et le parcours résidentiel :
-Fin du « Tout social » au profit d’une réponse attentive aux besoins de tous les Villejuifois
– Développement de l’accession sociale à la propriété
– Développement du logement locatif intermédiaire pour les actifs et les classes moyennes
– Logements étudiants et seniors
– Nouvelles résidences de qualité

Une exigence renforcée pour les nouvelles constructions :
– Architectures soignées et des matériaux durables et de qualité
– Nouvelles constructions réalisées sur les friches industrielles ou les terrains pollués : notre urbanisme vise à dépolluer les sols et rendre des espaces à la nature
– Exigence environnementale : isolation, bâtiments à énergie positive, toits végétalisés…
– Projets systématiquement concertés et amendés avec les riverains : une co-construction qui permet une meilleure intégration dans les quartiers

Une attention particulière pour les quartiers d’habitats sociaux :
– Réhabilitation, rénovation et résidentialisation de l’existant abandonné depuis trop longtemps (Massif Central, Lozaits Sud, OGIF Youri Gagarine, Baudin, Vercors 1, Delaune…)
– Programmations actées des rénovations suivantes avec les bailleurs (Dumas, Vercors 2, Aragon)
– Lancement et mise en œuvre du projet de rénovation urbaine Lebon-Lamartine et Lozaits
– Plan de résorption des foyers indignes (foyer Adoma)
– Lutte contre l’habitat insalubre et les marchands de sommeil en renforçant les contrôles