Ce que j’ai fait dès mon arrivée en 2014 pour mettre fin à « l’ancien système »

« Ces décisions je les ai prises pour être en accord avec mon éthique personnelle : la mission des élus est de servir et non de se servir. » 

– 14 véhicules de fonction pour les élus et des cartes essence  Sur la base d’un coup moyen minimum de 400€/mois (location + carburant + entretien + assurance) par véhicule, c’est une économie d’au moins 400.000€ sur le mandat ! 

– Notes de frais pour les élus

– Cérémonie des vœux réservée à un petit cercle d’invités 

– Subventions aux syndicats amis 

– Copinages et petits arrangements

– Engagement des moyens municipaux dans des combats politiques Bus municipaux pour se rendre en manifestation, jours de grève payés, calicots sur la mairie pour des causes extra-municipales, politisation de la communication municipale…

Depuis 2014, les choses changent !

  Audits RH et financier suivis d’une réorganisation des services municipaux

  Baisse volontaire de l’indemnité du Maire et réduction drastique des dépenses de réception

  Des événements populaires ouverts à tous et à budget maîtrisé

  Instauration d’une nouvelle gouvernance municipale dans laquelle tous les citoyens sont égaux

  Subventions attribuées uniquement aux associations de Villejuif qui œuvrent pour l’intérêt général

  Une proximité retrouvée entre les Villejuifois et leurs élus

  Une gouvernance municipale qui ne s’engage pas dans les débats politiques nationaux

« Ces décisions je les ai prises pour être en accord avec mon éthique personnelle : la mission des élus est de servir et non de se servir. Chef d’entreprise en parallèle de mes fonctions de Maire, je garde un pied dans la réalité et mes indemnités de Maire ne constituent pas mon revenu, je m’en sers pour couvrir les frais liés à mes fonctions.  Je crois que le premier changement à Villejuif c’est celui-là. Désormais, tout le monde peut réussir ou trouver de l’aide, il n’est plus nécessaire d’avoir des connaissances et de faire partie du « système ». L’ambiance générale a changé. Villejuif s’est ouverte et a retrouvé un fonctionnement normal dans lequel l’égalité des citoyens et des quartiers est la première des règles de vie. » 

Franck Le Bohellec